back to home Commission fédérale de coordination
pour la sécurité au travail CFST
back to home
DE FR IT
Dernière modification: 20.10.2020
DE FR IT

Protection de la tête

Art. 5 et 38 OPA
Art. 5 OTConst

1729-7

A. Quand faut-il utiliser une protection pour la tête?

Une protection de la tête appropriée doit être mise à la disposition et utilisée lorsqu’il y a un danger de blessure à la tête.
Des blessures à la tête peuvent survenir:

  • Dangers mécaniques (objets qui tombent, sont mal fixés, se renversent, s’envolent, ou choc contre des objets)
  • Dangers thermiques (chaleur, froid, éléments incandescents, projection de métal en fusion, flammes)
  • Dangers électriques (tension de contact, formation d’étincelles en général et formation d’étincelles sous l’effet de décharges électriques)
  • Dangers chimiques (acides, bases, solvants)
  • Absence de visibilité des personnes (travaux sur la voie publique)
  • Eléments de machine en mouvement, (cheveux happés) etc.

B. Quels sont les types de protection de la tête disponibles et quelles fonctions remplissent-elles?

  1. casques de protection pour l’industrie
  2. casque d'alpiniste selon la norme EN 12492 (casque pour les travaux en hauteur)  
  3. casques anti-chocs
  4. filets et bonnets de protection pour les cheveux

1. Casques de protection pour l’industrie selon EN 397 (voir complément)

Ces casques sont disponibles en divers modèles et pour des tâches différentes.
Les casques de protection pour l’industrie comportement une coque et une garniture intérieure. Cette dernière est fixée à l’intérieur de la coque. La coque n’est pas en contact direct avec la tête.

Fonctions spécifiques de la coque:

  • empêcher que des objets entrent en contact avec la tête en réduisant le choc au moyen de la zone d’amortissement; l’espace entre la coque et la garniture intérieure est désigné comme zone d’amortissement.
  • dévier, au moyen d’une forme appropriée, les objets qui heurtent la coque afin qu’une partie seulement de la force ne doive être absorbée par le casque de protection.
  • amortir les forces exercées par une déformation élastique et plastique.

La garniture intérieure a pour tâche, en combinaison avec la coque, d’amortir les chocs. Lors d’un choc, les forces engendrées sont réparties sur la tête entière au moyen des rubans de serrage et par la déformation élastique et plastique des rubans de ces derniers.

Un effet de protection suffisant du casque de protection pour l’industrie n’est assuré que si l’on tient compte des points suivants:

  • la coque et la garniture intérieure doivent être compatibles
  • le casque doit être bien fixé sur la tête.

Pour une sécurité optimale, il faut choisir un casque dont les dimensions sont adaptées à la personne qui le porte et en ajustant le serre-nuque à la circonférence de la tête.

337.6f-Helm

Les coques pour casques existent en divers modèles. Le modèle le plus répandu est la coque dotée d’une visière et d’une gouttière. Pour la plupart des casques, la garniture intérieure standard comprend

  • les rubans de serrage,
  • un serre-tête avec serre-nuque réglable,
  • un ruban de transpiration remplaçable

Dans des conditions d’utilisation particulières, le casque de protection pour l’industrie peut être doté d’une visière de sécurité, de lunettes de sécurité, de coquilles de protection auriculaires, d’une jugulaire ou d’un protège-nuque. Les casques équipés de protecteurs d’ouïe doivent être soigneusement adaptés afin d’être conformes aux dispositions en matière d’isolation phonique.

Des casques de protection pour l’industrie répondant aux exigences complémentaires SN EN 397 (voir complément) sont disponibles pour les tâches spéciales. Ils offrent:

  • une protection contre les basses températures
  • une protection contre les températures élevées
  • une protection contre le courant électrique
  • une protection contre les contraintes latérales
  • une protection contre les éclaboussures du métal fondu.

2. Casque d'alpiniste selon la norme EN 12492 (casque pour les travaux en hauteur) (voir complément)

Helm+H%c3%b6henarbeit

Leur conception est semblable ou identique à celle des casques de protection industriels et ils absorbent les mêmes forces que ces derniers.

Il convient d'observer en particulier les points suivants:

  • En cas d'utilisation d'EPI contre les chutes, il faut impérativement porter un casque équipé d'une jugulaire.
  • La norme EN 397 stipule que la jugulaire présente une charge de rupture maximale de 25 kg (éviter l'étranglement). La norme EN 12492 exige que la jugulaire résiste à une force d'au moins 50 kg (pour que le casque reste en place en cas d'impact).
  • Du fait de leurs orifices d'aération, certains casques répondant à la norme EN 12492 ne satisfont pas aux exigences de la norme EN 397 en termes d'isolation électrique et de protection contre les éclaboussures de métal en fusion (p. ex. dans les fonderies).

La fonction de protection contre la chute d'objets est assurée par les deux types de casques, les résultats des essais étant pratiquement identiques pour l'un et pour l'autre. Dans la plupart des cas cependant, les casques répondant à la norme EN 12492 présenteraient des caractéristiques équivalentes voire supérieures, notamment en ce qui concerne l'acceptation du port de ces modèles.

3. Casques anti-chocs

Anstosskappe

Les casques anti-chocs selon SN EN 812 (voir complément) se composent généralement d’une coque thermoplastique légère avec une garniture intérieure pouvant être adaptée à la circonférence de la tête. 
Les casques anti-chocs ont pour fonction de protéger la tête des salissures et, dans une certaine mesure, contre les blessures résultant de chocs lorsqu’on bute contre un obstacle.
Les casques anti-chocs ne constituent aucunement des casques de protection pour l’industrie selon SN EN 397 (voir complément). C’est pourquoi il ne faut pas les porter pour des travaux exigeant le port de casques de protection pour l’industrie.

4. Filets et bonnets de protection pour les cheveux

Haarschutznetz

Les filets et les bonnets de protection pour les cheveux sont conçus dans des matériaux appropriés afin de protéger le travailleur contre les blessures occasionnées par les cheveux mal attachés et les tresses.
Lorsque les cheveux ne sont pas correctement attachés ou cachés, les parties de machines en mouvement (p. ex. des cardans) peuvent occasionner des blessures au cuir chevelu voire scalper la personne qui n’a pas pris les précautions nécessaires. Lorsqu’on réalise des travaux de soudure et de découpage, les étincelles engendrées peuvent atteindre les cheveux et produire des brûlures.
Les bonnets et les filets de protection permettent de rassembler les cheveux. Le tissu protège contre les étincelles et les parties dangereuses en mouvement en empêchant leur fixation dans la chevelure. Pour assurer une bonne protection, il est indispensable que la chevelure complète soit cachée sous le bonnet ou le filet.

C. Quels points faut-il particulièrement observer lorsqu’on utilise un caque de protection?

Restrictions d’utilisation pour casques de protection:
Il est interdit d’utiliser un casque de protection - indépendamment du matériau - lorsque:

  • il a subi un choc grave par un objet ou lorsqu’il a fait une chute d’une hauteur importante sur le sol dur, même lorsqu’il n’y a aucun signe extérieur d’endommagement.
  • il présente des dommages visibles tels que des fissures de surface, des défibrages, des cassures, des éclatements, des friabilités (il faut rendre le casque inutilisable).

Nous ne pouvons pas donner d’indications de validité générale quant à la durée d’utilisation des casques de protection thermoplastiques, étant donné qu’ils subissent un vieillissement (qui est fonction des matériaux utilisés) et, le cas échéant, une diminution des qualités protectrices. Le vieillissement d’un casque dépend entre autres de son exposition aux rayons ultraviolets en combinaison avec les conditions climatiques, de son lieu et de sa durée d’utilisation et du stockage.
Les casques fabriqués à partir de matières thermoplastiques ne doivent pas être utilisés pour les travaux impliquant une forte exposition à la chaleur, au froid ou aux rayons UV.

Lors de travaux sur des installations électriques, on ne doit utiliser que des casques de protection en duroplast (p. ex. phénol fibre de verre ou phénol textile) assurant une isolation électrique suffisante. Instructions détaillées: (voir complément).

Avant d’acheter ou d’utiliser un casque de protection, il faut considérer les aspects essentiels suivants:

  • toujours choisir un casque de protection adapté au domaine d’application prévu.
  • stocker et nettoyer le casque de protection selon les dispositions figurant dans le mode d’emploi de la personne l’ayant mis en circulation (fabricant).
  • n’utiliser que les accessoires prévus dans le mode d’emploi par la personne ayant mis en circulation le casque (fabricant).
  • ne jamais opérer de modifications sur le casque (p. ex. monter une garniture intérieure inappropriée ou percer des trous dans le casque), étant donné que l’effet protecteur peut être altéré.
  • n’utiliser des vernis, des diluants, des adhésifs ou des étiquettes autocollantes que si la personne ayant mis en circulation le casque (fabricant) le mentionne explicitement et que s’il n’y a pas de danger d’altérer l’effet protecteur.
  • choisir un casque de protection adapté à la circonférence de la tête et assurer un ajustage correct au moyen du serre-nuque réglable.
  • effectuer des contrôles visuels réguliers pour déterminer si le casque présente des fissures de surface, des défibrages, des cassures, des éclatements, des friabilités.

La coque d’un casque peut devenir friable sans qu’il y ait des dégâts visibles. Lorsqu’on déplace la visière de l’avant vers l’arrière ou lorsqu’on appuie sur le bord de la coque (2 à 3 cm vers l’intérieur) en veillant à ne pas lui faire subir des contraintes trop importantes, un casque devenu friable fera des bruits crépitants ou secs.

  • La durée d'utilisation déterminante est celle indiquée dans la notice d’instructions du fabricant. Les casques de protection doivent être immédiatement remplacés en cas de dommage ou d’altération de la couleur.

Ouvrages de référence et informations complémentaires sur les équipements de protection pour la tête: voir (voir complément).

Complément: Ouvrages de référence et informations sur la protection de la tête
Adresse:

Inspection fédérale des installations à courant fort ESTI
Luppmenstrasse 1
8320 Fehraltorf

Tél. 058 595 18 18

www.esti.admin.ch

Retourner au début