back to home Commission fédérale de coordination
pour la sécurité au travail CFST
back to home
DE FR IT
Dernière modification: 20.10.2020
DE FR IT

Forme des garde-corps et balustrades

Art. 21 OPA

Peuvent servir de garde-corps les murs, parois, parapets, éléments de construction massifs ou grillagés, mais aussi les éléments de machines et installations, les casiers de stockage, les armoires à outils assurées en conséquence contre tout renversement et tout glissement, etc. Les garde-corps doivent être construits de façon que les personnes et les objets ne puissent pas passer à travers.
Dans les domaines industriel et artisanal, un garde-corps avec une main courante et au moins une lisse intermédiaire (sous-lisse) protège en général suffisamment. L’écart entre la sous-lisse et la main courante et entre celle-là et le bord supérieur de la plinthe ne doit pas être supérieur à 50 cm. La protection de la plinthe doit être renforcée par une bordure d’au moins 10 cm de hauteur afin d’éviter tout roulement ou tout glissement (p. ex. pour les garde-corps à l’extérieur, au-dessus d’autres postes de travail ou le long de chemins et de routes en contrebas).

La conception et la réalisation de protections contre les chutes pour les chantiers sont régies par l’ordonnance sur les travaux de construction (OTConst), art. 15-19 (voir complément: garde-corps temporaires).

Dans les zones publiques, les garde-corps doivent être par exemple flanqués de poteaux espacés selon un écart maximal de 12 cm (voir complément: garde-corps). C’est la norme SIA 358 qui est déterminante.

Complément: Garde-corps ou dispositifs de sécurité contre les chutes temporaires
Complément: Garde-corps
Retourner au début